[ accueil ] [ récent / règles ] [ f / g / int ] [ ac / av / bd / j ] [ 6 ] [ @ ]

/ac/ - Actualités

Nom
Courriel
Sujet
Commentaire
Fichier
Mot de passe (Pour supprimer le fichier)
[][Catalog]

Fichier : 1496982365088.jpg (324,55 KB, 2500x1500, L-option-d-un-double-vote-pour…, io e g t)

No.8268

Y'aura un arrangement, apparemment. Ils choppent 2028, on choppe 2024.
En vrai, c'est aussi Paris qui a fait pression sur le CIO, parce que les entreprises s'occupant de la rénovation et de la création des stades et gymnases olympiques ne peuvent pas se permettre d'attendre 4 ans de plus.

No.8337

Les JO sont une plaie. Des millions d'investissement pour 2 semaines de rencontres sportives, la ville hôte endettée BIEN DURE pendant des années, mais qui a lutté bec et ongles pour gagner sa précieuse dette.
Les JO devraient avoir lieu dans les structures locales telles quelles, et les retombées financières devraient servir à quelques rénovations après.
Demandez à n'importe quel habitant de ville hôte s'il est heureux de payer la note pendants des années après les rencontres.

No.8353

>>8337
Pas Paris. La ville a déjà tous les complexes sportifs à disposition. Faut juste des travaux et la totalité ne dépassera pas 4 milliards, ce qui est une brindille, comparé au four qu'était Rio et à la rentrée massive de thune qu'aura la ville avant et un peu après.
Paris a fait des contrats avec des investisseurs. C'est signé et y'aura quasiment rien à payer pour la commune. Ca justifie des stades neufs dont l'état et la municipalité paie à peine.
La plupart des parisiens dansent le cabri à l'idée des JOs. Et ils ont putain de raison, Anon.



Supprimer message [ ]
[Retour] [Catalog] []
[ accueil ] [ récent / règles ] [ f / g / int ] [ ac / av / bd / j ] [ 6 ] [ @ ]